RR126

Les frères Pier Giacomo et Achille Castiglioni signent le Radiofonografo stéréophonique RR126 (1966), anthropomorphe sans pour autant renoncer aux évocations technologiques, qui deviendra l’un des symboles de statut social des années 60 et l’une des pièces les plus recherchées de l’art moderne des années 80 et 90.
L’un des objectifs précis de cette époque était la recherche d’une conception modulaire : le projet pour RR126 témoigne de cette tendance.
Cet « objet espace » était autoportant afin de pouvoir sembler suspendu, et pouvait s’assembler selon trois configurations avec des volumes séparables.

rr126